MES PREMIERS PAS EN SUP

Mes 1ers pas en sup

Juillet 2015 – Kaneohe Bay – Oahu

Comme toutes les premières fois, la première fois en SUP reste mémorable.

En vacances à Hawaii, assise sur la plage, je les observais debout sur leur planche glissant sur l’océan. J’étais fascinée de les voir évoluer gracieusement et légèrement à la surface de l’eau. J’avais très, très envie d’essayer non sans une légère appréhension… Est-ce que je vais arriver à me mettre debout ? Est-ce que je vais trouver mon équilibre ? Et si je tombe…

Mes débuts ont plutôt été faciles. Il faut bien dire que les conditions étaient idéales : une baie protégée, un plan d’eau lisse comme un miroir, une eau chaude et transparente, une planche bien large. En guise de coach à mes côtés, mon ami Jim un waterman, un vrai : ancien chief life guard à Waikiki et à North Shore, surfeur de grosses vagues. Il me dépasse d’une tête, sa carrure est le double de la mienne, de ses yeux couleurs océan, il m’encourage.

Je suivais pas à pas les conseils qu’il me donne.
« You feel the water, paddle gently on your knee and just stay on your knee until you feel confortable then put your paddle across and stand up. »

Et me voici debout glissant sur l’eau…

Tout de suite, j’ai été conquise.

Je me suis immédiatement sentie en confiance et à l’aise sur cette planche volumineuse et stable avec beaucoup d’inertie qui pardonnait tout écart et glissait merveilleusement. J’appris plus tard que ce n’était pas n’importe quelle planche. C’est avec ce long board « old school » custom made, en fibre de verre que mon ami Jim avait  participé 2 fois à la mythique course Molokai2Oahu… Prémonitoire ?

Pour poursuivre mon apprentissage, Jim me prêta une planche plus maniable (une petite Starboard en 32 typée surf) que j’emportais partout. Tous les jours, matin et soir, je prenais ma planche et j’allais naviguer m’aventurant chaque fois un peu plus loin, chaque fois un peu plus longtemps… explorant toutes les plages et baies abritées d’Oahu.

A mon tour de glisser sur l’eau ! Je suis très vite tombée amoureuse de ce sport et cette passion ne m’a plus quittée.

Cette expérience m’a rapidement transformée.
De retour en France, j’étais accro.
Je tapote SUP Paris et trouve un club sur la Seine !

Aujourd’hui le stand up paddle occupe une part prédominante de ma vie.
Le paddle m’a beaucoup apporté : de nouveaux amis, une meilleur forme physique, un renforcement musculaire, un mental en béton, 
une endurance à l’effort, un bien-être et un équilibre.

Depuis 5 ans, j’ai navigué dans des endroits exceptionnels. J’ai également participé à pas mal de courses qui m’ont permis de me dépasser et de sortir de ma zone de confort.

Et de votre côté, vos 1ers pas en sup, ça s’est passé comment ?

Life is better on a paddle board!

 

Mes 5 conseils pour bien débuter en SUP :

1. Un plan d’eau calme et abrité

Les conditions météo – pas de vent – et l’état du plan d’eau – calme – vont faciliter vos débuts.

2. Une planche stable 

Choisir une planche bien large (30 » ou plus) et rigide. Si vous débutez sur une gonflable, il est important de s’assurer qu’elle soit bien gonflée. (Imaginer un instant vous mettre debout sur un matelas pneumatique, pas possible !).

3. Un leash 

Le leash est l’accessoire essentiel pour votre sécuritè. Il s’attache à l’aide d’une large bande de velcro au niveau de la cheville ou du genou et vous relie à la planche en cas de chute. 

4. Commencer à genou

C’est une étape à ne pas négliger car :
– vous découvrez ce premier feeling de la planche glissant sur l’eau.
– quand vous êtes fatigué ou que les conditions sont difficile, on pagaie à genou.
Placez vos genoux de chaque côté de la poignée de transport et restez quelque temps à pagayer sur vos genoux.
Lorsque vous pagayez à genoux, vous tenez votre pagaie avec les deux mains sur le manche et assurez-vous de mettre la pale complètement dans l’eau à chaque coup de pagaie.
Prochainement en ligne un tuto vidéo

5. Se mettre debout

Une fois à l’aise à genou, il est temps de se lever.
Placez votre pagaie devant vous perpendiculairement à la planche, avec vos mains sur le manche. Important : regardez l’horizon. Ensuite poussez sur vos orteils et levez vous enamenant l’un apres l’autre les genoux sous la poitrine. Posez les pieds à plat et une fois levé, planté immédiatement votre pagaie dans l’eau . En effet lorsque votre pagaie est dans l’eau, cela vous aide à maintenir votre équilibre, imaginez simplement votre pagaie comme une troisième jambe.

 

Vos 1ers pas en SUP :
Comment ça s’est passé ?
Racontez-moi.

Vos 1ers pas en SUP : comment ça s’est passé ?
Racontez-moi.